Météo 2016 : Des pluies « normales à excédentaires » attendues au Sénégal

Image d'illustration

Les experts de la métrologie, de la climatologie, de la météorologie se sont réunis le 20 mai dernier à Ouagadougou au Burkina Faso pour faire les prévisions sur l’hivernage 2016. D’après leurs estimations, les précipitations seront moyennes à légèrement excédentaires dans la majeure partie de la zone du Sahel.

Le Centre africain pour les applications de la météorologie au développement et le Centre régional AGRHYMET/CILSS ont tenu, le 20 mai 2016, au Burkina Faso, le 3ème forum des prévisions climatiques saisonnières des caractéristiques pluviométriques, agro-climatologiques et hydrologiques de la saison des pluies 2016. Dans son communiqué final, le Forum a fait le point sur les prévisions pendant l’hivernage de cette année. Un hivernage qui, notent les experts, sera marqué par des ‘’précipitations moyennes à légèrement excédentaires sur toute la bande sahélienne’’ allant de l’Est du Sénégal au centre du Tchad. Cependant, sur la ‘’partie côtière du Sénégal, de la Gambie et de la Guinée Bissau’’, il est ‘’probable’’ que les précipitations soient ‘’moyennes à légèrement déficitaires’’. Cela, d’après toujours le rapport final de cette rencontre qui s’est tenue dans la capitale burkinabé, va concerner la période allant de juin à août 2016.

En outre, pour ce qui concerne le début de l’hivernage 2016, les prévisions montrent des ‘’dates de début de saison tardives à normales’’ sur les parties nord-ouest, centre-sud et de l’est du Sahel. Quant à la zone centre et sud-est de la zone, les experts révèlent que les dates sont de ‘’précoces à normales’’. En effet, dans la majeure partie des pays du Sahel, le Forum de Ouagadougou prédit des ‘’dates de fin de saison tardives à normales’’.

Éviter de semer tôt

Par ailleurs, après l’installation de l’hivernage, les experts notent qu’il y aura, après le début de saison, ‘’des séquences sèches plus longues’’ au centre et à l’est du Sahel. Pour les prévisions, elles seront ‘’normales à excédentaires’’ dans des pays comme le Sénégal, le Niger et la Gambie. En effet, à la fin de cette rencontre, le Forum a formulé des recommandations et conseils pour les agriculteurs de la zone du Sahel. Dans les parties où il est prévu un démarrage tardif de l’hivernage et des séquences sèches après le démarrage de la saison, le Forum conseille aux agriculteurs d’‘’éviter de se presser de semer tôt, afin d’éviter les pertes en semences, en fertilisants, en main d’œuvre et en capitaux qu’engendrent les ressemis multiples généralement liés à une installation contrastée de la saison’’. De même, il leur conseille ‘’d’utiliser des variétés résistantes à la sècheresse et/ou à cycles courts’’.

Concernant les éleveurs de ces zones, le Forum les appelle à disposer d’aliments de bétail suffisants. Toutefois, les experts demandent aux gouvernements de ces pays de ‘’prendre toutes les dispositions pour résorber les déficits de production essentiels dans les zones à installation tardive de la saison des pluies’’. Néanmoins, ‘’ces prévisions sont susceptibles d’évolution au cours de la saison des pluies’’.

ALIOU NGAMBY NDIAYE / enqueteplus.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.