Fronde au sein du PDS : les têtes continueront de tomber

Mamadou Diagne Diagne ne sûrement pas la seule tête à couper au sein du parti démocratique sénégalais (Pds). La commission de discipline de ladite formation politique est résolue à expulser également tous ceux qui de près ou de loin ont accordé ne serait-ce qu’un petit brin de soutien à Fada.

La révélation a été faite par le président de cette structure, Abdoulaye Faye, qui ajoute que ces sanctions ont été demandées par le Secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade.

A l’en croire, ces sanctions pourraient tomber sur les alliés les plus en vue du chef de file des frondeurs qui sont Awa Diop et Fatou Thiam, Mamadou Lamine Keïta, tous signataires de la proposition de renouvellement du Groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates » de Fada.

Thienadine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.