Centrafrique: le président Faustin Archange Touadéra réclame de l’aide pour « prévenir le pire »

Faustin Archange Taoudéra
Faustin Archange Taoudéra, président de Centrafrique

21,5 millions de dollars. C’est le pactole que le président centrafricain, Faustin Archange Touadéra pour remettre son pays dans les rails de l’émergence et ainsi « éviter le pire ». Pour Touadéra, son pays fraîchement sorti de la guerre a besoin d’un plan d’aide alimentaire.

« Le PAM a besoin de 21,5 millions de dollars pour être en mesure de prévenir le pire. Je joins ma voix à la sienne pour appeler les bailleurs ainsi que toutes les bonnes volontés à nous aider à mobiliser cette somme qui permettra de sauver des milliers de vies centrafricaines », écrit le président Touadéra dans un communiqué dont copie nous est parvenue.

Le président centrafricain a rappelé que le PAM a récemment annoncé qu’à partir de la fin du mois de janvier, si rien n’est fait, il cessera d’apporter une assistance à des milliers de personnes qui ne doivent leur survie qu’à cette aide.

C’est pourquoi, prévient-il que l’heure est donc grave car plus de 400.000 personnes dont 140.000 déplacés et 9.900 réfugiés risquent d’en pâtir.

Thienadine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.