Fatou Sow Sarr : « Ces enfants porteurs de bombe viendront de la famille »

Menaces djihadistes sur le Sénégal
Fatou Sow Sarr, socioloque

Eduquer les enfants, aider les femmes… quelques solutions préconisées par Fatou Sow Sarr pour éviter que les familles Sénégalaises produisent dans le futur « des poseurs de bombe.» « Nos politiques publiques doivent arrêter cette politique de redistribution financière » s’offusque-t-elle avant de solliciter de nos gouvernants des politiques plus conséquentes.
Interpellée sur l’obligation pour le Sénégal d’interdire la burqa, l’invitée du Grand Jury approuve, mais juge excessif qu’on en arrive à faire voter ce type de loi au niveau de l’Assemblée Nationale. « C’est des gens qui militent pour un projet de société qui renvoie à des normes, à un port vestimentaire. Il ne faut pas interdire la burqa pour la burqa. Il faut l’interdire parce que ce port vestimentaire peut constituer une entrave à notre sécurité. Je ne crois pas à cette histoire de vote de loi parlementaire. A mon avis, il faut amener ces femmes à comprendre quels sont les enjeux qui sont liés à ce port de Burqa. On ne peut pas imposer, au nom de la liberté de conscience, une manière de s’habiller.»
Fatou Sow Sarr de rappeler que la burqa existe depuis 3 500 ans avant Jésus Christ, à cause du climat délétère qui règne dans ses contrées d’origine…
dakaractu.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.