Entreprises artisanales : Le taux d’accès à la commande publique augmente de 12,7% à 65,14%

Le taux d’accès des entreprises artisanales à la commande publique est passé de 12,7% en 2014 à 65,14% en 2017

, dans le cadre du Projet mobilier national, a indiqué, mardi, à Dakar, le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, Mamadou Talla.

« La dynamique participative et inclusive du projet mobilier national a permis de voir un bond important du taux d’accès qui est passé de 12,7% en 2014 avec une seule entreprise artisanale à 65,14% en 2017 avec 31 entreprises », a-t-il révélé.

M. Talla intervenait lors de la 3e édition d’évaluation de la directive présidentielle portant sur le mobilier national et l’accès des entreprises artisanales à la commande publique, sur le thème : ’’Amélioration de la qualité des ouvrages dans les entreprises artisanales ».

Selon le ministre, ces résultats « montrent toute l’importance de l’encadrement des entreprises artisanales, par la formation et l’acquisition de l’équipement approprié dans la dynamique de promouvoir une plus grande activité dans la production artisanale ».

Le Projet mobilier national, créé depuis 1997, le Projet mobilier national « consiste en la conception originale et en la production d’éléments de mobiliers de bureaux et d’appartements, spécialement destinés à l’administration sénégalaise avec des spécificités culturelles, esthétiques, ergonomiques et techniques », explique le ministère de tutelle.

Il ajoute : « Cela permet, d’une part, de sauvegarder notre identité culturelle, et d’autre part, de promouvoir les entreprises artisanales’’.

Au-delà des résultats enregistrés, relativement à un plus grand accès des entreprises artisanales à la commande publique, celle-ci est également étendue au niveau du ministère de l’Education nationale, a signalé Mamadou Talla.

Dans ce département ministériel, « l’on trouve l’ensemble des tableaux, bancs et mobiliers réalisés par les artisans, ainsi qu’au ministère de l’Enseignement supérieur par rapport à ses espaces numériques ouverts », a-t-il ajouté.

« Aujourd’hui, le nouveau projet école-entreprise que nous avons, qui est extrêmement important, a permis qu’un réseau de 16 artisans participent activement à la formation et à la qualification des jeunes dans tous les domaines artisanaux », a noté le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat.

Mamadou Sarr, directeur de cabinet du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, note pour sa part que cette synergie d’acquisition « a permis à la direction du matériel et du transit administratif (DMTA), d’octroyer cette année, des parts de marché importantes aux entreprises artisanales ».

D’après M. Sarr, « au terme des procédures de passation de marché, les artisans locaux se sont retrouvés avec 40 lots, pour un montant de plus 1,640 milliard de FCFA sur un budget globale de plus de 2 milliards de FCFA, soit 65,14% en valeur relative ».

Il a toutefois souligné la nécessité d’améliorer la dynamique actuelle, en vue d’octroyer aux artisans sénégalais « des parts des marchés encore plus importantes dans les commandes de l’Etat’’, à charge pour ces derniers de travailler à « une meilleure qualité » des mobiliers fournis aux administrations.

AMN/BK / APS
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,513SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :