Elections municipales à Kédougou : la candidate Astou SAKHO hors course

Après le rejet de la candidature pour les élections municipales de l’honorable député Moustapha Guirassy,

c’est au tour de la candidate du mouvement Action pour le Développement du Sénégal (ADS) Astou SAKHO, de voir sa candidature rejetée aussi par le Préfet de Kédougou, Président de la commission de réception des candidatures. Selon la décision de rejet, le mandataire aurait déposé 25 dossiers de titulaires au scrutin proportionnel au lieu de 31 et 11 dossiers suppléants au lieu de 12. Ce qui aurait valu cette situation frustrante dans le camp de Mme SAKHO alliée avec la coalition RDL/ YESSAL.

C’est pourquoi, ses militants ont tenu le mardi 09 novembre 2021, un point de presse au niveau de son domicile, pour fustiger ce fait avec la dernière énergie. Lors de leur tête à tête avec les journalistes, Mamadou Cissé porte-parole du mouvement ADS, accompagné de la Secrétaire générale dudit mouvement, de sa trésorière et du représentant des jeunes et d’autres militants de première heure, s’est inscrit en faux contre cette décision qui n’aurait pas ressorti la réalité.
« Nous avons avec la Présidente, déposé pour la liste proportionnelle 31 plus 1, qu’on a divisé par deux pour avoir 16 et sur la liste majoritaire 25 titulaires et 25 suppléants. Si on revient aujourd’hui pour diminuer ou faire autre chose alors qu’on a toutes les preuves, on ne l’acceptera pas. C’est pourquoi au moment où nous vous parlons, la Présidente Astou SAKHO est à Dakar où elle a rencontré un pôle d’avocats pour poursuivre l’affaire à la justice. Mais quand l’avocat a vu les listes, il a ri parce qu’il n’y a aucun manquement dans ces dossiers. De ce fait, la Présidente Astou SAKHO nous a instruit de ne pas procéder par la violence mais ce qui est clair, si la candidature de notre responsable n’est pas acceptée il n’y aurait pas d’élection ici à Kédougou. Parce qu’Astou est une brave dame, d’ailleurs la première femmes à se présenter pour la candidature de la mairie de Kédougou pour travailler pour les fils du terroir» a fait comprendre Mamadou Cissé.

A ce point de presse, plusieurs militants ont effectué le déplacement pour montrer leur courroux mais surtout leur attachement à Astou. Ils sont tous dans la désolation en attendant de voir ce que donnerait le déplacement de leur candidate à Dakar. Ils reposent pour l’instant tout leur espoir sur la justice sénégalaise qui doit trancher tous ces rejets.
Cheikhou KEITA
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.