Drame de Bettenty: 58 orphelins déclarés pupilles de la nation par le président Macky Sall

Bettenty
Le président Macky Sall à Bettenty

21 femmes ont péri lors du chavirement d’une pirogue aux larges de Bettenty. Toutes ces femmes sont originaires de ce village. Venu apporter les condoléances de la nation sénégalaise hier, le président de la République, Macky Sall, a déclaré 58 orphelins sur les 64 pupilles de la nation. Le chef de l’Etat, très affecté par ce drame, a remis à chaque famille victime une enveloppe de 2 millions de FCfa et à chacun des 54 rescapés la somme de 500.000 FCfa. Egalement, 10 millions de FCfa ont été offerts par le président de la République pour l’achèvement des travaux de la grande mosquée.

Suite au chavirement d’une pirogue ayant fait 21 morts aux larges du village de Bettenty, le chef de l’Etat est venu présenter ses condoléances aux familles des victimes. Toutes les personnes décédées sont des femmes originaires du village de Bettenty. Après le ballet de nombreuses autorités, le président de la République, Macky Sall, drapé d’un boubou blanc, a fait le déplacement hier à Bettenty pour apporter les condoléances de la nation sénégalaise. Le chef de l’Etat est arrivé vers 12h 15mn par hélicoptère accompagné des ministres Oumar Guèye, Mme Mariama Sarr et de Mahmoud Saleh. Il a été accueilli par le gouverneur de région, Souleymane Cissé, du maire de la commune de Toubacouta, Papa Seydou Dianko, en présence du ministre, secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly.

Devant la grande mosquée qui a servi de cadre pour la cérémonie, le chef de l’Etat a trouvé sur plus place une population fortement mobilisée. Avant son arrivée, il est allé directement présenter ses condoléances aux familles des victimes et des orphelins massés sous une tente. Une lecture du Coran pour la mémoire des disparus a eu lieu hier matin. Elle a été clôturée par des prières formulées pour le repos de l’âme des 21 femmes disparues.

Très affecté par ce drame, le Président Macky Sall a déclaré qu’il est venu présenter aux populations du village de Bettenty les condoléances de la nation sénégalaise. Macky Sall a fait savoir que des présidents de certains pays lui ont envoyé des messages de condoléances. Après avoir adressé ses salutations au chef de village de Bettenty, Cheikh Tidiane Diouf et à l’imam de la grande mosquée, Sirakhata Marone, le chef de l’Etat a jugé le bilan de l’accident très lourd. Il a ainsi demandé aux populations de s’en remettre à Dieu. « Que Dieu préserve les familles des victimes et les orphelins », a-t-il souligné. Sur la doléance relative à la communalisation de Bettenty, le président de la République a demandé aux autorités administratives et locales de réfléchir sur cette question pour lui soumettre leurs avis afin de donner à Bettenty son autonomie d’ici les prochaines élections locales.

Port du gilet de sauvetage
Macky Sall a fait savoir que pour les doléances liées à la création d’un poste de gendarmerie et d’une brigade fluvio-maritime, les dispositions à prendre seront étudiées. Dans cette zone, on note que 147 pirogues ont été immatriculées. Aux pêcheurs, le chef de l’Etat a beaucoup insisté sur le port du gilet de sauvetage. « Nous allons voir encore comment diminuer le prix du gilet de sauvetage et poursuivre l’achat de pirogues en fibre de verre », a-t-il déclaré.

Le président de la République a annoncé que les 58 orphelins sont déclarés pupilles de la nation. Il a demandé au ministre de la Famille, Mariama Sarr, de les enrôler comme pupilles de la nation jusqu’à l’âge de 21 ans. A Bettenty, proche de la Gambie, le chef de l’Etat a tenu à remercier le Président Adama Barrow. Le Président Macky Sall a également assisté à la prière du vendredi à la grande mosquée avant de s’envoler pour Dakar.

Au nom des populations, le maire de la commune de Toubacouta, Papa Seydou Dianko, a remercié le président de la République, Macky Sall, pour le déplacement qui a soulagé les populations. De plus, il a remercié toutes les autorités administratives et locales qui ont exprimé leur compassion et leur soutien lors de ce drame. Le maire Papa Seydou Dianko a transmis au chef de l’Etat les doléances des populations. Parmi celles-ci, le dragage du fleuve pour faciliter le déplacement des populations. Il a aussi plaidé pour l’implantation d’un poste de gendarmerie à Bettenty et pour l’érection de celui-ci en commune de plein exercice.

Par Oumar Ngatty BA / le soleil.sn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.