Dessin de l’actualité : les Jeux Olympiques de Tokyo veulent envoyer le Covid-19 au tapis

Le Covid-19 a dominé la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, vendredi 23 juillet,

en rendant hommage au personnel médical, avec ses infirmières et soignants choisis pour porter le drapeau olympique jusqu’au mat où il flottera pendant deux semaines. Repoussés d’une année à cause de la pandémie, les JO de Tokyo ont finalement bien lieu mais ils devront se battre contre un adversaire particulièrement coriace.

Cinq ans après la fête géante célébrée dans la ferveur du stade Maracana de Rio, les organisateurs ont opté pour une cérémonie beaucoup plus feutrée, compte tenu de la situation sanitaire due au Covid-19 qui a imposé l’absence de spectateurs pendant toute la durée des Jeux. Le spectacle sera « plus simple et plus sobre », avaient-ils prévenu.

Dans ce contexte, les différents discours de la cérémonie ont été teintés d’émotion et de messages d’espoir et de solidarité, à l’image du président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, qui a espéré que ce moment d’unité soit « la lumière au bout du tunnel », avant que l’Empereur du Japon Naruhito ne déclare solennellement les Jeux ouverts.

Paresh Nath est dessinateur pour le journal Khaleej Times, un quotidien publié en anglais à Dubaï et aux Émirats arabes unis. Ses dessins paraissent dans de nombreuses publications à travers le monde dont le New York times, International Herald Tribune (Paris), Los Angeles Times, World Press Review, The Guardian, Ouest France, Time, Courrier International…
france24.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.