Dakar sous les eaux : La capitale sénégalaise reçoit une forte pluie depuis hier

Le ciel a ouvert ses vannes sur Dakar et ses environs. Depuis hier soir il pleut des cordes et tous les avis sont unanimes que cette quantité d’eau n’est pas tombée sur la capitale depuis des lustres. En attendant les chiffres de la météo. Toutes les artères de la ville sont inondées. Les quartiers comme Grand, Yoff, Castors, Ouest foire, Hlm, Bopp, Ouagou Niayes où est passé le reporter de senego sont tous sous les eaux.

Des échos provenant de la banlieue abondent également dans le même sens et parlent de spectacle indescriptible. La pluie continue de plus belle à l’heure où ces lignes sont écrites. Et les populations ne savent pas où donner de la tête.

Quand le ciel fermera ses vannes, ce sera le même spectacle. L’eau de pluie mêlée aux immondices et autres tas de sable et de gravats qui ornent les rues, avenues et boulevards de notre capitale, donne un aspect indescriptible aux rue de Dakar. Qui affiche ainsi une face hideuse, indigne de ce Dakar que Senghor, dans ses rêves des années 70, imaginait comme Paris, en l’an 2000.

Les nids de poules et les crevasses des routes accueillent l’eau qui ne ruisselle plus faute de bouches d’évacuation et la chaussée est ainsi inondée sur toutes les avenues et routes principales de la ville et de sa banlieue. Les abords des marchés sont aussi impraticables du fait de la saleté et des odeurs nauséabondes. Les égouts se déversent également dans les rues dès les premières gouttes de pluie parce que le réseau d’assainissement de l’Onas est vétuste.

Une situation que les Dakarois vivent au quotidien une fois l’hivernage installé et qui fait que la pluie n’est point souhaitée dans la presqu’île. L’état est encore interpelé pour que des mesures fortes contraires aux déclarations politiciennes soient prises pour l’épanouissement des populations qui ne méritent de vivre dans ce cadre rétrograde.

senego.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.