Cross Dakar City, le jeu video pour aider les talibés à traverser la chaussée

Diriger l’enfant talibé jusqu’à la maison de ses parents biologiques. Tel est le but du jeu «Cross Dakar City». Il s’agit d’un jeu vidéo pour smartphone à mi-chemin entre le serious game et le jeu d’arcade et 100% « made in Sénégal », qui a été conçu par Ousseynou Khadim Bèye. Ce jeune entrepreneur sénégalais de 31 ans, s’est inspiré de l’histoire de Mamadou, un enfant talibé qui a été forcé de mendier dans les rues de la capitale sénégalaise. Et un jour, il a décidé de partir à la recherche de ses parents biologiques.

 

A travers ce jeu, le concepteur tente de résoudre le fléau des enfants talibés qui sont soumis à la mendicité forcée et livrés à eux-mêmes. Le jeu aide ces enfants à traverser des routes en évitant les voitures, des rivières en s’aidant de pirogues, et des rails en évitant les trains.

 

Pour rendre le jeu un peu plus attractif, des bonus sont disponibles à des moments et la carte est parsemée d’obstacles divers. Il inclut également une dimension touristique (le graphisme est inspiré de la ville de Dakar avec notamment, les cars rapides, les taxis locaux, le petit train bleu, les pirogues, les charrettes, et autres) et une dimension sociale (dans le sens où il est possible de comparer son score à ceux de ses amis). Le jeu est disponible gratuitement sur iOS, Android et Windows Phone.

 

Ousseynou Khadim Bèye est un développeur, Ingénieur de conception en informatique diplômé de l’Ecole Polytechnique de Dakar. Il est aussi un ingénieur généraliste diplômé de l’Ecole centrale de Lyon en France.

Seneweb

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.