Crise burundaise : l’UA prévient contre les « conséquences dévastatrices »

L’Union africaine a prévenu jeudi des « conséquences dévastatrices » que pourrait engendrer la crise Burundaise. Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, la présidente de l’Union africaine a appelé à un « dialogue inclusif regroupant l’ensemble des acteurs burundais » pour résoudre la crise que traverse ce pays.

La présidente de la Commission de l’UA dénonce dans ledit communiqué « la poursuite des actes de violence, ainsi que la multiplication de déclarations de nature à aggraver davantage la tension actuelle et à créer les conditions d’une instabilité encore plus grande, aux conséquences dévastatrices tant pour le Burundi que pour l’ensemble de la région ».

Selon Mme Dlamini-Zuma, »seul un dialogue inclusif regroupant l’ensemble des acteurs burundais pourra permettre au Burundi de surmonter les graves difficultés actuelles ». Non sans rappeler les menaces de « sanctions ciblées » brandies en octobre par l’UA contre ceux qui « contribuent à la persistance de la violence et entravent la recherche d’une solution ».

Thienadine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.