Covid-19 : l’Union européenne a donné son feu vert au Novaxovid, le vaccin sans ARN messager fabriqué par Novavax

L’Agence européenne des médicaments, puis la Commission européenne, ont donné leur feu vert ce lundi 20 décembre

au Nuvaxovid, un vaccin contre le coronavirus, fabriqué par Novavax. Le laboratoire américain va ainsi pouvoir sous peu fournir aux Européens un vaccin de type classique que cette agence décrit comme efficace à 90% en moyenne.

Il doit être administré en deux doses espacées de trois semaines. Le laboratoire Novavax travaillait sur son vaccin depuis le début de la pandémie sous le nom de NVX-CoV2373, il a depuis été baptisé Nuvaxovid.

Ce nouveau vaccin, autorisé ensuite quelques heures après par la Commission européenne, pourra donc être administré dans l’UE. C’est d’ailleurs une formalité comme on l’a vu pour les quatre vaccins précédents : il ne faut au maximum qu’un à deux jours entre le feu vert de l’agence européenne des médicaments et l’autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

Autorisation « conditionnelle »

Il s’agit d’une autorisation « conditionnelle » car comme pour les autres vaccins, le laboratoire doit fournir un rapport mensuel de sécurité, conduire des études sur son efficacité et le Nuvaxovid sera, lui aussi, soumis à des études indépendantes. Les autorités sanitaires européennes ont mis longtemps à approuver ce vaccin car le laboratoire se vantait dès le mois de mai de pouvoir fournir la totalité de la commande en cours d’année.

L’UE mise cependant sur les caractéristiques très classiques de ce vaccin, loin des technologies innovantes des vaccins à ARN messager de Moderna ou de Pfizer/BioNTech. Le Nuvaxovid est en effet un vaccin qui contient des nano-particules de pseudo-virus et les autorités sanitaires pensent qu’il sera plus facile avec un vaccin à la technologie très classique de convaincre les Européens qui hésitent encore.

« C’est une addition bienvenue à l’arsenal pour protéger les Européens. Puisse-t-il être un solide encouragement pour les non-vaccinés ou ceux qui n’ont pas fait leur rappel ! », a salué la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, dans un communiqué.

Pour l’instant, le contrat d’achat anticipé, signé au mois d’août, porte sur 200 millions de doses potentielles de Nuvaxovid pour l’Europe.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,427SuiveursSuivre
19,900AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :