COVID-19 à Kédougou : le jeune koldois venu du Burkina Faso à pied déclaré guéri

Le premier et l’unique cas importé de la COVID-19 à Kédougou, est finalement déclaré guéri.

La déclaration de cette nouvelle a été faite par le Médecin Chef de Région et le Médecin Chef du district sanitaire de Kédougou, lors d’un point de presse tenu le lundi 1er juin 2020.

Selon le médecin chef de région, après les deux tests réalisés les 27 et 30 mai 2020, le jeune homme originaire de Kolda, en provenance du Burkina Faso avait été déclaré positif asymptomatique au coronavirus le 22 mai après son arrestation par la police. Il sera conduit chez lui à Kolda où il se rendait à pied par le district sanitaire de Kédougou.
Pour rappel, le jeune koldois revenait du Burkina Faso. Après un voyage à pieds pendant un mois pour regagner sa ville natale, il est arrivé à Kédougou où il a été arrêté le 17 mai par la police. C’est dans ce contexte que le MCR de Kédougou docteur Mamadou Diop a fait comprendre que la lutte continue malgré l’annonce de cette bonne nouvelle.

Le docteur Diop poursuit que « tant qu’il y a un cas au Sénégal et dans le monde on n’a pas gagné la bataille », tout en remerciant la presse locale qui a agit durant tout le processus avec responsabilité en donnant de bonnes informations à la communauté.

Le MCR, dans la même optique a exhorté les journalistes à toujours œuvrer dans ce sens, surtout avec la reprise des cours dans les établissements scolaires. Pour lui, c’est maintenant qu’il faut sensibiliser davantage pour éviter les contacts et mieux respecter les mesures barrières et s’activer tout au plus dans la recherche et la déclaration de cas suspects aux services compétents.

Ces propos ont été renforcés par le Médecin Chef du district sanitaire de Kédougou docteur Fodé Danfakha. Ce dernier a rassuré que personne n’a été contaminé par le malade durant son trajet à travers la région. Dr Danfakha a indiqué que 27 contacts ont été testés négatifs depuis son arrestation le 17 mai dernier.

Le jeune voyageur a été testé positif le 22 mai. Après traitement, un premier prélèvement sur lui est revenu négatif le 27, puis un autre le 30 mai. Ces deux résultats ont fait que le malade est déclaré guéri et il sera conduit chez lui avec la collaboration des services sanitaires des deux régions (Kédougou et Kolda) » a affirmé le médecin chef du district de Kédougou.

Selon le docteur Danfakha, un traitement polyvitaminé par voie orale a permis au jeune d’être sauvé de la covid-19. De ce fait, la région de Kédougou n’a plus de cas de maladie de la COVID-19, mais les autorités sanitaires invitent quand bien même la population à redoubler de vigilance.
Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.