Pour faire face à la crise du COVID-19 la BCEAO injecte de l’argent frais dans l’économie en augmentant les ressources des banques

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) annonce une augmentation des ressources mises

chaque semaine à la disposition des banques afin de permettre à celles-ci de maintenir et d’accroître le financement de l’économie dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19), a appris l’APS samedi.

« Au regard de l’impact négatif que cette crise pourrait avoir sur le système bancaire et le financement de l’activité économique dans l’Union, la Banque Centrale, qui suit avec la plus grande attention l’évolution de la pandémie, a décidé d’augmenter les ressources mises à la disposition des banques, afin de permettre à celles-ci de maintenir et d’accroître le financement de l’économie », indique un communiqué signé par le gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné.

Selon le texte reçu à l’APS, une première hausse de 340 milliards a été apportée au montant que la Banque Centrale accorde chaque semaine aux banques, pour le porter à 4.750 milliards.

La BCEAO va élargir le champ des mécanismes mis à la disposition des banques pour accéder au refinancement de la Banque Centrale, renseigne la source.

Dans ce cadre, la BCEAO a pris l’initiative de faire la cotation de 1.700 entreprises privées dont les effets n’étaient pas acceptés auparavant dans son portefeuille.

« Cette action permettra aux banques d’accéder à des ressources complémentaires de 1.050 milliards et aux entreprises concernées de négocier et bénéficier de meilleures conditions pour leurs emprunts », mentionne le communiqué.

De même, la banque centrale va affecter 25 milliards au fonds de bonification de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour permettre à celle-ci d’accorder une bonification de taux d’intérêt et d’augmenter le montant des prêts concessionnels qu’elle accordera aux États pour le financement des dépenses urgentes d’investissement et d’équipement dans le cadre de la lutte contre la pandémie

La BCEAO a décidé « de rappeler et de sensibiliser » les banques à l’utilisation des ressources disponibles sur le guichet spécial de refinancement des crédits accordés aux petites et moyennes entreprises (PME/PMI).

« Ce guichet, sans plafond, a été créé dans le cadre du dispositif mis en place par la BCEAO en accord avec les banques et les États pour promouvoir le financement des PME/PMI dans l’Union’, signale le communiqué.

Il a été décidé « de mettre en place, avec le système bancaire, un cadre adapté pour accompagner les entreprises affectées par les conséquences de la pandémie et qui rencontrent des difficultés pour rembourser les crédits qui leur ont été accordés ».

« La BCEAO sollicitera les banques pour qu’elles accordent les reports d’échéances appropriés, en particulier aux PME/PMI », ajoute le communiqué.
BHC/ASB / APS
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.