Côte d’Ivoire : ce qui fait de Hamed Bakayoko un homme politique proche des masses populaires

Les hommes politiques sont généralement issus de l’élite et ils ne sont pas souvent proches des masses.

Leur parcours, leur expérience et leur agenda chargé les maintiennent souvent éloignés des préoccupations des populations.
Hamed Bakayoko n’était pas de ceux-là. L’ancien Premier ministre ivoirien n’a jamais coupé le lien qui l’unit aux populations. Voici ce qui faisait qu’il était considéré comme un homme du peuple.
Parcours inspirant

Hamed Bakayoko n’a pas fait de brillantes études supérieures. A part le baccalauréat, on ne lui connaît pas d’autres diplômes. Mais il n’a jamais pris cela pour un handicap et cela ne l’a pas empêcher de gravir les échelons et devenir un homme politique de premier plan dans son pays la Côte d’Ivoire. You You Toit Rouge, ex-manager de Dj Arafat, rappelle les conseils que lui donnait celui qu’il appelle « l’homme fort de la Côte d’Ivoire ».

« C’est un leader de la jeunesse qui part. Chaque jeune se reconnaissait en lui vu son parcours. Il nous a dit d’être entreprenant et d’avoir l’esprit de créativité. Il est l’exemple même de quelqu’un qui est parti de rien et qui est arrivé au sommet. Il arrivait à utiliser le langage des jeunes. En tant que ministre, il utilisait notre manière de parler pour s’adresser à nous », témoigne le jeune homme.
Fils du peuple
Plusieurs témoignages et hommages reconnaissent à Hamed Bakayoko son côté « proche du peuple ». Selon l’un d’eux, le défunt était l’un des rares hommes politiques ivoiriens à pouvoir circuler à Yopougon, Adjamé et Abobo sans garde du corps. Il n’a jamais oublié ses origines modestes.
Cette réputation lui collait tellement à la peau qu’il n’hésitait pas à esquisser des pas de danses lors de rassemblements populaires comme les concerts.

L’homme était un ami de la culture car proche de nombreux acteurs du secteur, des liens tissés quand il dirigeait la radio Nostalgie Abidjan. Amateur et très bon danseur de rumba, ses louanges ont été chantées par de nombreux chanteurs congolais et ivoiriens. Il était notamment ami à DJ Arafat, Koffi Olomidé, Tiken Jah Fakoli.

Lors des obsèques de l’artiste ivoirien Dj Arafat, il a fait un tour du stade acclamé par les jeunes rassemblés. Des images émouvants qui montre sa proximité avec les masses populaires.
bbc.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.