Côte d’Ivoire : Le président Ouattara annonce le départ de l’ONUCI en 2018

0
25

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a annoncé jeudi au cours de la première réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) que l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI)  pourrait quitter le pays d’ici 2 à 3 ans.

Ayant considéré que la situation en Côte d’Ivoire continuait de menacer la paix et la sécurité internationales de la région et agissant en vertu du chapitre VII de la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité avait, aux termes de sa résolution 1528  du 27 février 2004, décidé de créer l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) à compter du 4 avril 2004.

L’ONUCI remplaçait alors la Mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire (MINUCI), une mission politique créée en mai 2003 par le Conseil avec comme mandat de faciliter la mise en œuvre par les parties ivoiriennes de l’accord de paix qu’elles ont signé en janvier 2003.

A la suite de l’élection présidentielle de 2010 et la crise politique qui a suivi l’ONUCI est restée sur le terrain pour protéger les civils et soutenir le nouveau gouvernement ivoirien dans le désarmement, la démobilisation et la réinsertion des ex-combattants (DDR), ainsi que dans la réforme du secteur de la sécurité.

Cinq après, le président Alassane Ouattara qui vient de rempiler à la tête de la Côte d’Ivoire pour un second quinquennat que les observateurs définissent comme celui de réconciliation du pays avec son histoire, pense que l’heure est venue, de se débarrasser de l’ONUCI jusqu’ici protectrice incontestée des citoyens.

Pour le président Ouattara, d’ici 2018, la Côte devrait être à même de gérer seule la sécurité de ses citoyens sans l’intervention d’un corps étranger.

Thienadine

Laisser un commentaire