Cos-pétrogaz : Pour une gestion rigoureuse et transparente des ressources pétrolières

Cos=pétrogaz, pour gérer les ressources pétrolières
Le Président Macky Sall

«L’évènement qui nous réunit aujourd’hui témoigne de ma volonté d’assurer, en toute transparence et responsabilité, une gestion rigoureuse, inclusive et durable de nos ressources pétrolières et gazières, objet de découvertes récentes». Ces propos sont du Président de la République Macky Sall. Il s’exprimait hier, vendredi 2 décembre lors de la cérémonie d’installation du comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-pétrogaz).

Il explique par ailleurs que la finalité de ce comité est de favoriser l’exploitation optimale de nos ressources pétrolières et gazières, au bénéfice des populations.
«Ce COS – PETROGAZ, organe de pilotage stratégique, a pour mission d’assister le Président de la République et le Gouvernement dans la définition de la politique de développement du secteur pétrolier et gazier et d’assurer le suivi de la mise en œuvre, à travers son Secrétariat permanent qui en est l’outil de supervision», ajoute-t-il.
Selon lui, il doit permettre d’assurer une impulsion dynamique du secteur de l’Energie et un contrôle stratégique du processus de valorisation des réserves pétrolières et gazières, à travers notamment, le renforcement des actions de l’initiative pour la transparence des industries extractives (Itie).

A ce titre, Macky Sall informe que le COS- PETROGAZ, est chargé, en rapport, avec le Ministère de l’Energie d’élaborer un plan directeur de développement pétrolier et gazier et un schéma d’utilisation de ces ressources ; de constituer une nouvelle source de financement social par le renforcement des capacités budgétaires de l’Etat ; de rétablir nos équilibres commerciaux.

Pour mener à bien ces missions importantes, il indique le Secrétariat permanent du COS-PETROGAZ doit engager, sans délai, le suivi de l’évaluation des réserves de pétrole et de gaz ainsi que la coordination et la validation technique de l’ensemble des études ; la coordination de tous les projets pétroliers et gaziers au Sénégal ; la supervision des différents accords juridiques et des contrats entre l’Etat du Sénégal et les partenaires portant sur le financement et la réalisation des projets pétroliers et gaziers ainsi que la commercialisation de la production ; la coordination des négociations et l’assistance technique liées à la promotion, à la prospection et au développement des projets pétroliers et gaziers.

«Sur ce point, je voudrais rappeler mon attachement particulier à la diffusion d’information juste et crédible dans un souci de transparence sur tous les contrats et revenus générés. Le COS doit, en outre, veiller au respect des normes environnementales et sociales dans le cadre de l’exploitation de ces ressources», a-t-il soutenu. Avant de rappeler l’impératif de renforcer les capacités des acteurs dans les métiers du pétrole et du gaz pour améliorer la gestion de ces ressources.

EXPLOITATION DU PETROLE ET DU GAZ AU SENEGAL : Macky annonce la création d’un institut du pétrole et du gaz à Diamniadio

Un institut national de pétrole et du gaz sera érigé à Diamniadio dans les locaux inachevés de l’ancienne université du futur africain. L’annonce est du Président de la République Macky Sall qui procédait hier, vendredi 2 décembre, à l’installation du comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz.

Le gouvernement du Sénégal va créer à Diamnidio un institut de pétrole et du gaz. L’annonce a été faite par le président de la République Macky Sall hier, vendredi 2 décembre, lors de la cérémonie d’installation du comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz.

«Je rappelle, en outre, l’impératif de renforcer les capacités des acteurs dans les métiers du pétrole et du gaz pour améliorer la gestion de ces ressources. Dans cette perspective, j’ai décidé de la création d’institut national du pétrole et du gaz qui sera érigé à Diamniadio, dans les locaux inachevés de l’ancienne Université du Futur Africain (UFA) », a-t-il fait savoir.

Il soutient que la réalisation de cette ambition requiert des ressources humaines hautement qualifiées soulignant que le COS – PETROGAZ s’appuiera sur des personnels compétents et hautement qualifiés.

Poursuivant, il indique : «le COS s’appuiera également sur les meilleures expertises nationales et internationales sur tous les aspects de l’écosystème gazier et pétrolier, notamment aux plans technique, économique, financier, juridique environnemental et autres».

Au-delà de leur professionnalisme, dit-il, les hommes et les femmes qui seront appelés à servir dans cet organe stratégique doivent avoir un sens élevé des responsabilités et adopter, à tout moment un, comportement irréprochable.

Selon le chef de l’Etat, au regard des intérêts en jeu dans le domaine de l’exploitation de ces ressources, il est nécessaire de favoriser la mobilisation de toutes les forces vives de la Nation.

«C’est dire que je veillerai personnellement au respect des nouveaux droits économiques, sociaux et environnementaux des populations consacrés par notre Constitution adoptés lors des dernières consultations référendaires », a-t-il laissé entendre.

UN PROJET DE LOI PORTANT SUR UNE UTILISATION PERTINENTE DES REVENUS

Au demeurant, Macky Sall demande au COS-PETROGAZ de lui soumettre un projet de loi portant sur une utilisation pertinente des revenus pétroliers, en tenant compte de nos objectifs de développement et des principes de transparence et d’équité. Il s’agira pour lui de planifier l’utilisation des ressources futures avec une clef de répartition entre ce qui ira au Budget d’investissement et de fonctionnement et la part réservé aux générations futures, logées au Fonds Souverain d’investissements Stratégiques (Fonsis).
Dans cette perspective, il indique que le Conseil d’Administration du Fonsis sera modifié et les Institutions Constitutionnelles y seront représentées.
Le Fonsis devra faire, chaque année, devant l’Assemblée Nationale, le point sur sa gestion et ses résultats.

MACKY SALL LORS DE LA CEREMONIE D’INSTALLATION DU COS PETROGAZ : « Ousmane Ndiaye est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut »

Parlant d’ Ousmane Ndiaye, du Cos pétrogaz, Macky Sall soutient : « Monsieur Ousmane Ndiaye, un cadre hautement qualifié dans le domaine des Mines et Hydrocarbures. Il s’agit d’un homme discret, rigoureux, fort d’une expérience avérée et jouissant d’une bonne moralité. Il a été mon patron à Petrosen. Il m’a recruté étant jeune ingénieur à la recherche d’emploi. C’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ». Selon lui, M. Ndiaye sera secondé par, un jeune cadre, Monsieur Mamadou Fall Kane, formé, entre autres, à l’Ecole Polytechnique de Paris et disposant de compétences avérées dans le secteur.
ND A CISSE / sudonline.sn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.