Coronavirus à Tambacounda : L’innovation de Khalifa Sidibé pour le lavage des mains sans risque de contamination

En cette période de pandémie du coronavirus, Khalifa Sidibé relève à Tambacounda le défi de pouvoir se laver les mains

sans contaminer les instruments de lavage. Le mécanicien Khalifa Sidibé a fait preuve d’ingéniosité en fabriquant un mécanisme de lavage de mains par lequel on se sert de deux pédales.

Une première pédale pour verser un savon liquide dans les mains et une seconde pédale pour ouvrir un robinet d’eau monté sur une cuve en plastique. Les mains sont lavées au dessus d’une autre cuve fermée par un couvercle creux perforé. Une astuce pour arrêter la chaine de contamination à ce niveau.

Une production à grande échelle de ce mécanisme de Khalifa Sidibé, un produit local efficace, devrait adopté partout au Sénégal. Sa vulgarisation devrait être profitable à un ouvrier qui vient d’offrir une opportunité de production d’une plus value et donc d’une richesse local et de création d’emplois dans une région du Sénégal Oriental qui a longtemps été défavorisée par son sous-équipement et le déficit de débouchés pour une jeunesse désoeuvrée.

A quelque chose malheur est bon. La pandémie du coronavirus avec son cortège de malheur doit être aussi perçu comme une opportunité de résoudre un certain nombre de problèmes et de faire des bonds dans le progrès. Des exemples comme Khalifa Sidibé ont juste besoin de coups de pouces de la part de tous ceux qui en sont capables et qui prônent pour le développement de Tambacounda et du Sénégal.

La rédaction
Actuprime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.