Chronique de Tambacounda : L’arbitre a fait de nous des adversaires; le quartier des frères.

Elles se sont qualifiées en finale après avoir sorti de la compétition les ASC Rakadiou et Quinzambougou par tirs au but. Kékendo et Thiossane puisque c’est de ces deux équipes qu’il s’agit préparent énergétiquement la dernière rencontre de la zone II B du championnat navétane de Tambacounda. Toutes deux semblent être tout proche du but : remporter un premier sacre communal. Face à cet enjeu, des batailles mystiques, de probables affrontements physiques et verbaux ne sont pas à écarter. L’on devine d’ores et déjà une ambiance électrique qui risque de se dégager de ce face-à-face sportif.
Thiossane, Kékendo apparemment deux adversaires mais au fond deux membres d’une même famille, d’une même communauté, celle de Quinzambougou. Cet état de fait oblige supporters comme dirigeants à se dépasser pour dépassionner la finale. En tout cas quel que soit le résultat, Thiossane et Kékendo continueront à appartenir au même quartier et à assister ensemble à la grande prière du vendredi.
La rencontre de samedi prochain aux allures d’une confrontation de gladiateurs ne doit, sous aucun prétexte, nous mettre hors de nos gonds. C’est du jeu ; ce n’est que du jeu. Ça restera du jeu. Le fair-play est, ici donc, à nourrir bien avant, durant et après le match. Un match à l’occasion duquel l’homme au sifflet fera des deux formations des adversaires. Heureusement cette adversité à caractère ludique ne sera que temporaire. Alors que la fraternité qui lie ces deux équipes reste éternelle. Une raison de plus qui exhorte Thiossane et Kékendo à donner un carton rouge à leur ego pour ne pas lui offrir une occasion de tacler la santé de leur voisinage au soir du 15 octobre.
Amédine Faye : actuprime.com

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :