Centrafrique : élu président, Touadéra dit avoir mesuré le poids de la charge

Sorti vainqueur du second tour de l’élection présidentielle devant Anicet-Georges Dologuélé, le président élu centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a déclaré dimanche à Bangui « mesurer le poids de la charge » qui lui incombe pour « relever » un pays en ruine et profondément divisé par trois années de violences inter-communautaires.

Le tout nouveau président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, nouvellement élu s’est exprimé pour la première fois en tant que locataire du Palais. Après avoir été déclaré samedi élu président de Centrafrique par l’Autorité nationale des élections (ANE) à l’issue du second tour de la présidentielle, M. Touadéra a remercié ses « compatriotes » de lui avoir « fait confiance ».

« De manière souveraine, en toute liberté et en toute transparence, vous avez décidé de me confier la charge de la présidence de la République », a-t-il lancé à l’adresse des électeurs centrafricains: « je vous remercie de m’avoir fait ainsi confiance. Croyez bien que je mesure le poids de la charge que vous venez de me confier ».

« Votre confiance m’encourage à engager urgemment des actions de relèvement de notre pays, pour qu’il devienne un Etat prospère, juste et fraternel », a-t-il ajouté.

Il a également salué le « fair-play politique » de son adversaire au second tour, Anicet George Dologuélé, qui a reconnu dès samedi sa défaite.

« Je salue son fair-play politique, qui montre sa grandeur et son engagement pour le retour de la paix durable en RCA. Je l’assure de mon amitié », a-t-il ajouté.

Thienadine/actuprime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.