Caritas/Tambacounda prépare la quatrième édition de sa Foire Régionale de l’Agriculture.

La 4e FRAT de Caritas

Caritas /Tambacounda prépare la quatrième édition de sa Foire Régionale de l’Agriculture.

C’est du moins ce qui ressort du point de presse, tenu par le Chargé de programme de l’ONG, ce lundi 29 janvier.
Léon Sarr, en compagnie de Paul Diouf, responsable du « programme nutrition » et de Guillaume Manga, chargé suivi-évaluation à Caritas Tambacounda, a dévoilé le théme de la quatrième édition, prévue du 8 au 11 février 2018, au jardin de la mairie de Tambacounda.

« A travers ce théme (Entrepreneuriat agricole, facteur de développement des terroirs), nous nous interrogeons sur la forte vulnérabilité du producteur sénégalais face aux aléas climatiques qui ont amplifié les défis des sous-secteurs agricoles en matière de résilience, en compromettant la sécurité alimentaire et le bien-être des ménages ruraux en général et des ménages pauvres en particulier », fait savoir, d’emblée le responsable de programme.

Pour lui, « la Foire Régionale de l’Agriculture de Tambacounda (FRAT) est organisée en vue d’apporter une contribution effective au développement d’une agriculture familiale intégrée et développée permettant à l’agriculture de jouer son rôle dans l’émergence de la nation ».
« Elle se veut un cadre d’échange plurielle entre tous les acteurs du domaine agricole fondé sur la mise en relation entre producteurs, consommateurs, entrepreneurs agricoles, technicien de l’agriculture, etc. », ajoute-t-il, en parlant toujours des objectifs de l’événement.

Interpellé sur l’idée d’internationaliser la foire, que le Gouverneur de région El Hadji Bouya Amar, avait soulevée à l’édition précédente, Léon Sarr assure que leur organisation y travaille. N’empêche, il reconnait que c’est un long processus à achever.

Entre autres innovations attendues pour cette foire, c’est la présentation par la Caritas des « semences hâtives ». Des semences adaptées au changement climatique que la Caritas expérimente dans ses zones d’intervention, depuis plus de cinq ans.

Cette quatrième édition « entend mettre l’accent sur les opportunités entrepreneuriales présentes dans le milieu de l’agriculture pour mieux orienter, mais aussi créer un cadre de réflexion pour les jeunes et les femmes dans les terroirs ». Un forum sera organisé, à cette occasion.
Le budget dégagé pour l’organisation de la foire s’élève à prés de 4 millions. Au moins 50 exposants y seront attendus.
Amédine FAYE : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.