Des carburants hautement toxiques et cancérigènes livrés aux Etats d’Afrique de l’Ouest depuis les ports d’Amsterdam et de Rotterdam

Des carburants toxiques et cancérigènes vendus en Afrique de l'Ouest
Image d'illustration

Des carburants toxiques et cancérigènes venus d’Europe dangereux pour la santé des populations d’Afrique de l’Ouest.

C’est ce que dénonce un rapport de la « police environnementale » des Pays-Bas, dans un rapport publié le 9 juillet 2018 et repris par france24.com.

Dans ce rapport, l’inspection pour l’environnement humain et les transports des Pays-Bas indique que les carburants produits à destination des pays d’Afrique de l’ouest ne sont pas conformes aux standards européens. Le Mali, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Nigéria ou encore le Togo sont, entre autres, des pays destinataires de ce carburant sale stocké dans les ports d’Amsterdam et de Rotterdam.

Le rapport ne nomme pas directement de sociétés coupables, mais il dresse un portrait précis de la filière qui exporte le carburant des Pays-Bas. Des géants du courtage pétrolier sont cités comme les suisse Vitol, Gunvor, l’anglo-suisse Glencore ou Trafigura, ainsi que de grandes compagnies pétrolières comme Total, Shell, BP, Lukoil, Exxon Mobil et Petrobras.

Les enquêteurs notent que les négociants en carburant profitent des standards moins stricts dans ces pays importateurs d’Afrique de l’Ouest. C’est ce qui explique que les gas-oils et diésels exportés dans ces pays d’Afrique de l’Ouest contiennent davantage de substances toxiques et cancérigènes.

La rédaction actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire