Burkina Faso: Un dépôt d’armes militaires attaqué

Le dépôt d’armes militaire de Yimdi, localité située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest du pays a été attaqué dans la nuit du jeudi à vendredi par des hommes non encore identifiés, a-t-on appris de sources sécuritaires concordantes.

Selon Koaci, l’attaque pourrait avoir été perpétrée par des éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), dissout après leur tentative du putsch manqué du 16 septembre dernier.

Ce dépôt d’armes et de munitions de l’armée couramment appelé ‘’la poudrière’’ était la chasse gardée de l’ex garde prétorienne de Blaise Compaoré avant son démantèlement, nous dit-on.

Un élément de l’ex-RSP y avait été tué lors d’un affrontement entre armée loyaliste venue de l’intérieur du pays et les ex-putschistes.

Cette attaque vient à nouveau semer la psychose au sein de la population de la capitale burkinabè, déjà en proie d’attaques terroristes ayant fait au moins 30 morts et 52 blessés.

Pour rappel, un projet d’évasion d’officiers supérieurs, dont le patron de l’ex RSP le Général Gilbert Diendéré, avait été déjoué fin décembre et une vingtaine de soldats arrêtés pour leur implication présumée.

Thienadine/actuprime

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.