Le dragage et le balisage de la brèche de Saint-Louis financés à hauteur de 15 milliards de F CFA

La brèche de Saint-Louis
Image d'illustration

Un montant de 15 milliards de francs CFA sera mobilisé pour le dragage et le balisage

de la brèche de Saint-Louis, de manière à éviter d’éventuelles victimes, a annoncé jeudi le chef de l’Etat, Macky Sall.

‘’Je voudrais vous donner l’assurance que la brèche de Saint-Louis est prise en charge’’, a-t-il dit lors de la cérémonie de remise d’équipements aux pêcheurs de la Langue de Barbarie et d’un appui financier aux pêcheurs rapatriés de la Mauritanie.

Il a indiqué que les travaux seront exécutés dans le cadre du prochain budget national.

Il a invité les pêcheurs à suivre les consignes de la météo. Il a annoncé à cet effet qu’une vedette de la Marine nationale sera déployée de façon à empêcher toute personne d’aller en mer dans des conditions comportant des risques.

Il a souligné que seuls les pêcheurs sont en mesure d’aider à atteindre cet objectif.

Les accidents sont fréquents sur la brèche de Saint-Louis. Celle-ci est devenue au fil des années une sorte d’embouchure artificielle permettant aux pêcheurs de passer du fleuve à la mer.

Cette brèche a été ouverte en 2003 après des pluies diluviennes qui ont entraîné des risques de crue du fleuve Sénégal et d’inondations de la ville de Saint-Louis.

D’une largeur de quatre mètres au départ, cette brèche s’étend aujourd’hui sur sept kilomètres et fait office désormais d’embouchure avec des conséquences sur l’équilibre écologique de la zone.

BD/ASG / APS

Laisser un commentaire