La BCEAO a dépensé 76,6 millions de dollars en 2021 dans la fabrication et le transport d’argent

La somme peut paraître importante sur une période cumulée de 11 ans. Mais les pièces et billets de FCFA

en circulation à fin novembre 2021 suggèrent une analyse différente. Toutefois, ces dépenses relancent la question sur l’opportunité d’une monnaie digitale de banque centrale au sein de l’UEMOA.

Pour l’achat et le transport des billets et pièces de francs CFA en circulation au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Banque centrale de cette sous-région annonce avoir dépensé la somme de 46 milliards FCFA (environs 76,6 millions $). 38,2 milliards FCFA ont été dépensés pour l’achat des insignes monétaires, tandis que 7,8 milliards FCFA ont permis de financer leur transport, apprend-on du rapport sur les états financiers de la BCEAO (Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest) pour le compte de l’exercice 2021.

L’identité du fabricant et fournisseur des billets et pièces de l’UEMOA n’est pas donnée dans le document. Mais historiquement, cela a toujours été la Banque de France. « La BCEAO est notre client export le plus important. Elle représente une grosse part de notre activité. Pour l’instant, nous poursuivons notre coopération avec elle, en répondant à ses demandes d’impression de billets de la gamme actuelle. Les premiers billets de la commande 2021 de la BCEAO vont commencer à être imprimés à l’imprimerie de Chamalières en septembre-octobre », avait expliqué en août 2020, Vincent Bonnier, directeur général de la fabrication de billets à la Banque de France.

Même si les dirigeants de l’UEMOA ont acté la fin du franc CFA, des aspects comme l’impression des billets par la Banque de France ne semblent pas avoir encore été remis en cause. Au total, les achats de billets et de pièces ont coûté à la BCEAO 306,5 milliards FCFA, depuis 2011, selon les calculs de l’Agence Ecofin.

Si on y ajoute le transport, faire circuler du FCFA au sein de l’économie, qui a coûté 63,7 milliards, ce total s’élève à plus de 370 milliards FCFA sur la période. Selon le plus récent bulletin de statistiques monétaires de la sous-région, 9872,6 milliards de billets et de pièces de FCFA étaient en circulation à la fin du mois de novembre 2021. Cela représente 32 fois le montant total des dépenses d’achat et de circulation monétaires.

Mais au-delà de la contestation d’un système de relations monétaires issu de la colonisation, l’encours des dépenses sur la fabrication et la circulation de l’argent en zone franc UEMOA pourrait relancer le débat sur l’adoption à terme d’une monnaie digitale de banque centrale. Le système actuel semble onéreux et ne favorise pas un accès de tous aux insignes monétaires, notamment les billets à grosses coupures (5000 ou 10 000).
agenceecofin.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,433SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :