Sénégal : les opposants Barthélémy Dias, Ousmane Sonko et Malick Gackou sont libérés

Les opposants Barthélémy Dias, Ousmane Sonko et Malick Gackou, arrêtés mercredi, à Dakar,

ont été libérés en fin d’après-midi, a appris l’APS de source médiatique.

Les trois responsables politiques, unis dans le cadre de la coalition Yewwi Askan Wi, avaient été arrêtés lors de heurts entre leurs militants et la police.

Les forces de l’ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser la foule venue soutenir Barthélémy Dias, maire de Mermoz-Sacré Cœur, qui devait se présenter ce matin au Tribunal de Dakar pour son procès en appel, dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf.

L’audience a finalement été renvoyée au 1er décembre prochain.

En 2017, Barthélémy Dias avait été déclaré coupable de coups mortels, de coups et blessures volontaires et de détention d’arme sans autorisation administrative.

Il avait été condamné à 2 ans de prison dont 6 mois ferme pour le meurtre de Ndiaga Diouf, le 22 décembre 2011, par le juge correctionnel.

Le jeune lutteur avait été tué lors d’une attaque de la mairie de Mermoz-Sacré Cœur, par de supposés nervis du Parti démocratique sénégalais (PDS), alors au pouvoir.

M. Dias, qui dirigeait cette mairie, avait fait usage de son arme en direction des assaillants qui avaient fait irruption dans les locaux de l’institution municipale.

Outre le jeune lutteur qui avait été tué, deux autres personnes avaient également été blessées lors de ces évènements.

Barthélémy Dias a été investi par la coalition Yewwi Askan Wi (opposition) comme tête de liste pour la mairie de Dakar, en vue des élections territoriales du 23 janviers 2022.
SG/ASG/BK
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.