Barkédji : Les populations barrent la route et réclament des dos d’ânes

0
13

Le torchon brûle entre les autorités de la commune de Barkédji et les populations. La recrudescence des accidents sur l’axe routier Linguère-Matam a poussé les populations de Loumbal-Lana, un village situé à 15 kilomètres de Barkédji, dans le département de Linguère, à hausser le ton. En effet, trois chèvres et un âne ont été tués en espace de 2 jours, a-t-on appris des témoins.
Pour se faire entendre, les populations ont bloqué la circulation de 6h à 10 h du matin.Le responsable des jeunes, Amadou Bâ explique que «les populations et le bétail sont exposés aujourd’hui, à cause des voitures qui roulent à vive allure en traversant notre village ».
« Nous avons battu le macadam pour réclamer des dos d’ânes, afin de freiner l’allure des chauffeurs inconscients qui tuent nos animaux. Pas plus tard qu’hier, 1 âne et 3 chèvres ont été écrasés sur cette route », ajoute Fatou Ndama Sow.
Selon le sous-préfet de Barkédji, Pape Gningue confirme également que les populations ont manifesté par ce que les voitures qui vont de Linguère à Matam font beaucoup d’accidents sur la route. Le préfet de Linguère , Amadou Bamba Koné, s’est rendu sur les lieux pour s’entretenir avec les populations et a réussi à les faire revenir à de meilleurs sentiments.
Auteur: Massamba Ndiaye / seneweb.com

Laisser un commentaire