Bamako-Mali : Un sexagénaire pris en flagrant délit de vol lors d’un enterrement

Si les mariages, les baptêmes ou les fêtes étaient connus pour ces sales coups, aujourd’hui, les voleurs n’ont plus de limites. En effet, la semaine dernière, à Bamako, un sexagénaire a été pris en flagrant délit de vol, lors d’un enterrement.

Les faits se sont passés dans un quartier populaire de la capitale malienne. Un vieil homme a été pris la main dans le sac, en train de voler. Comme d’habitude, à l’occasion de ces cérémonies, les Imams demandent aux fidèles musulmans des contributions pour aider la famille du défunt.

Le mis en cause a profité de l’inattention des griots, pour dissimuler les billets sous son chapeau. Selon maliactu.com repris par Actusen.com, malheureusement pour lui, un griot a remarqué son geste.

A la fin des collectes, le vieil «escroc» fut le dernier à déposer sa part, seulement des pièces. Le griot Camara, qui l’a démasqué, s’est précipité pour s’en ouvrir à l’Imam.

Selon des témoins, il n’était pas à son premier coup. D’après maliactu.com, ils ont précisé qu’il avait récemment fait la même chose, au cours d’un enterrement au quartier Fadjiguila, en Commune I du District de Bamako.

Interpellé par l’Imam, le vieux est resté bouche-bée. Lorsqu’on a enlevé son chapeau, il y avait des billets de banque d’une valeur de plus de 5.000 F Cfa. L’Imam a seulement demandé aux fidèles musulmans de prier pour le vieux voleur, afin qu’il puisse abandonner cette mauvaise pratique, qui n’honore personne. Quelques minutes après, il quitta les lieux toute honte bue.
Actusen.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.