Bamako : IBK reprend du service après une opération médicale en France

IBK et François Hollande

Après un séjour médical en France où il a été opéré d’une tumeur bénigne – un adénome parathyroïdien selon un communiqué officiel -, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta est rentré le week-end dernier à Bamako. Il s’est adressé à la presse avant de reprendre le travail ce lundi.

Lorsque la presse demande au président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, comment il se porte après son opération, plutôt de bonne humeur il répond : « A merveille. Je suis heureux de vous retrouver ! »

Ensuite, sans détour, il donne des détails sur l’opération qu’il a subie dans un hôpital parisien. « Je suis parti malade, je reviens avec un organe en moins, enfin avec quelque chose en moins qui n’avait rien à faire dans mon corps, explique le chef d’Etat malien. Une opération dont on m’a dit qu’elle dure d’habitude trois heures. Elle a duré une heure et quart, sans aucune suite post-opératoire. Et je vois que les chirurgiens m’entendront. Dès le lendemain de l’opération, je [pouvais] déjà me laver. »

Annulation d’une manifestation

Devant la presse, le président IBK a également salué, remercié son peuple, mais également les hommes politiques maliens toutes tendances confondues, pour le soutien qu’ils lui ont apporté dans l’épreuve. A cause, par exemple, de sa maladie, l’opposition malienne a annulé une marche de protestation qu’elle devait organiser.

Ce lundi 25 avril, le président IBK s’est rendu au travail. Et il aura vraisemblablement du pain sur la planche, car entre-temps, les dossiers se sont accumulés.
rfi.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.