ART ET CULTURE-Mouna Karray : « personne ne parlera de nous »

Biennale des arts de Dakar
Image d'illustration

Mouna Karray artiste tunisienne, a exposé son œuvre qu’elle intitule «personne ne parlera de nous», lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la 12e édition de la Biennale de l’art africain contemporain Dak’art 2016, à l’ancien Palais de justice.
Lorsque nous arrivons sur le lieu, juste à l’entrée vers la gauche, Mouna était préoccupée par son catalogue qu’elle doit fixer à coté de son œuvre.
Après quelque secondes, aidée par mon compagnon à poser ce document sur le mur, voilà que l’artiste est prête maintenant à expliquer son œuvre avec beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt.
Pour elle, cette série sur laquelle on peut voire un corps de deux pièces qui est tout à fait seul sur le site sud-ouest tunisien, est une forme d’expression.
Elle explique que cette série n’est pas simplement une photo sur le site tunisien, mai c’est une manière de parler de ces gens qui y habitaient.
«Ce corps uniforme qui est en harmonie avec le paysage, évoque l’histoire d’oubli et d’abandon par rapport aux gens qui se sont délaissés un peu par le pouvoir », dit-elle.
Elle fait également savoir, que cette série photographiée essaie parfois de montrer de l’enfermement et de l’abandon.

Youssouph Daffé : actuprime.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.