Angola : 17 personnes tuées dans une bousculade lors d’un match de foot

Regrettable scène que celle qui s’est déroulée à Uige, une ville du nord de l’Angola. Au moins dix-sept personnes ont péri dans une bousculade dans un stade de football. Plus d’une cinquantaine d’autres ont été blessées.

Ces férus de football venaient assister à un match de football entre les équipes du Santa Rita et Recreativo Libolo, au stade du 4 janvier. Selon la presse locale, les supporters sont arrivés plus nombreux que prévus.

Regroupés dans un premier temps devant le stade, ils auraient tenté de forcer l’accès au stade. La police aurait tiré des gaz lacrymogène provoquant la bousculade.

Selon Ernesto Luis, le directeur de l’hôpital de la ville, l’asphyxie est la principale cause des décès. “Il y a eu une bousculade au cours de laquelle des personnes ont été asphyxiées. Certaines ont dû marcher sur d’autres. Au total, il y avait 76 victimes, 17 sont mortes”, a-t-il déclaré à Reuters.

Avec Africanews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.