Aliko Dangote : l’homme le plus riche d’Afrique pèse 13,8 milliards de dollars

Du ciment, des télécoms et du pétrole mais aussi du sucre et des pâtes: l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote a réussi à bâtir un empire qui lui vaut le titre d’homme le plus riche d’Afrique au classement du magazine américain Forbes.

Ce «tycoon» de 58 ans illustre le succès de grands groupes africains qui taillent des croupières aux multinationales sur un marché continental en pleine expansion, comme le montre une étude du cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG) publiée mardi.

Puissance de travail, pratiques commerciales affûtées, appui sur un véritable réseau, autant d’atouts de ce «lion africain», pour reprendre le terme de BCG, dont les entreprises se retrouvent de l’Afrique du Sud jusqu’au Sénégal et qui fréquente les cercles de pouvoir internationaux comme le Forum économique mondial de Davos.

Résultat, son empire était estimé début novembre par l’indice des milliardaires de l’agence Bloomberg à 13,8 milliards de dollars.
«Quand vous lancez une affaire, vous risquez de connaître des hauts et des bas. Cela ne signifie pas que ça ne va pas marcher. Il va y avoir des défis, mais il faut savoir les contourner», disait-il.

Un credo qui lui a réussi puisque le Dangote Group, dont le siège est à Lagos, est le premier employeur privé d’Afrique avec ses 26 000 salariés, ce qui lui donne un avantage sur les sociétés étrangères en termes de connaissance du terrain et de relations d’affaires dans la durée.

L’un de ses rêves non encore réalisés malgré sa fortune colossale c’est de s’offrir un jour l’équipe d’Arsenal.

Avec lapresse.ca

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.