Tambacounda : 100 jeunes sélectionnés pour le concours national de business plans organisé par l’ADEPME.

Densifier le tissu économique en facilitant aux PME l’accès aux services financiers c’est une des missions de l’ADEPME. Elle est en train de la réaliser à travers le concours national de business plans qui cible des jeunes du Sénégal et de sa diaspora agés entre 18 ans et 50 ans.

Pour la première édition de ce concours, au départ 2500 jeunes seront formés pour stimuler chez eux des idées de projets innovants à partir desquelles ils produiront chacun un business model viable. Mais au finish ce sont 150 porteurs de projets, les plus pertinents, qui seront primés au mois de décembre à Dakar.

Le concours a fait l’objet d’une présentation au cours d’un comité régional de développement tenu ce jeudi 04 aout à la salle de conférence du conseil départemental. Il a été présidé par l’Adjointe au Gouverneur chargée du développement, Mme Awa Diop Ndiaye en présence des préfets, des maires, des organisations de jeunesse, des services déconcentrés et d’une mission de l’ADEPME conduite par Mme Diack.

Le représentant du président du conseil départemental, M. Ndiaye voit en cette action innovatrice portée par l’ADEPME « la création d’une émulation pour valoriser les richesses et les potentialités de la région ».

Abondant dans ce sens, M. José Dione, chargé des programmes et responsable des transferts de technologie à l’ADEPME, a expliqué : « Le concours est une opportunité offerte aux jeunes pour libérer leurs énergies, afin qu’ils parviennent à construire des idées de projets basés sur ces potentialités régionales ». Il poursuit en disant que « c’est l’occasion pour ces jeunes de se suivre une formation, de se faire accompagner et d’obtenir des financements pouvant aller jusqu’à 25 millions de FCFA ».

Mais avant que les jeunes ne soient du nombre des 150 lauréats, chacun d’entre eux est appelé à inscrire son idée de projet sur la plateforme dont le lien est www.businessacademy.sn. Ensuite cette idée de projet mise sur la plateforme sera corrigée par les évaluateurs. A l’issue de cette étape, on triera 700 candidats en vue de les outiller en montage de projet. Ces candidats retourneront sur la plateforme et soumettront leur projet à nouveau pour la sélection finale.

Malheureusement l’éloignement de la région, les problèmes de connectivité et l’enclavement de certaines zones qui pourraient constituer des contraintes à la vulgarisation du concours ont été soulévés par l’assistance. A cet effet, des points d’inscription seront décentralisés. Et au niveau de l’autorité déconcentrée, « il y aura bien la création d’un comité technique composé de chefs de services régionaux, notamment celui de la pêche, du commerce, de l’agriculture, de l’élevage, en plus des collectivités locales. Ils devront s’engager à accompagner les jeunes suivant les domaines d’activité dans lesquels s’inscrivent leurs projets », rassure Mme Awa Diop Ndiaye.

Le concours de business plans sera organisé en 4 éditions. Toutes seront financées par la Banque Mondiale à hauteur de 2, 5 milliards de FCFA. Et pour la région de Tambacounda, ce sont 100 jeunes qui sont retenus.
Amédine Faye : actuprime.com

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,321SuiveursSuivre
19,600AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :