Accord de pêche : Les pêcheurs sénégalais autorisés à prélever 50.000 tonnes de poissons dans les eaux mauritaniennes

Un nouvel accord de pêche Sénégal-Mauritanie
Image d'illustration

Les pêcheurs sénégalais peuvent désormais capturer 50.000 tonnes de poissons dans les eaux mauritaniennes.

C’est ce que permet le nouvel accord de pêche signé lundi 2 juillet 2018 entre le Sénégal et la Mauritanie. Le ministre sénégalais de la pêche et de l’économie maritime l’a annoncé ce mardi 3 juillet à Saint-Louis. Selon l’APS, Oumar Gueye a fait cette révélation au cours d’une rencontre avec les acteurs de la pêche, en présence du préfet du département et du maire de la ville, Mansour FAYE.

Le nouvel accord de pêche entre les deux pays permet à la Mauritanie d’accorder 400 licences aux pêcheurs sénégalais. Ces derniers devront payer 10 euros par tonne. L’Etat supporte 5 autres euros, précise le ministre Oumar Gueye, qui parle d’un montant annuel de 164 millions de francs CFA.

L’accord de pêche prend effet à partir de la date de signature. Pendant une période transitoire d’un an les pêcheurs sénégalais sont tenus de débarquer leurs prise dans le village mauritanien de Mboyo à 2,5 kilomètres de la frontière. C’est dans ce village que la Mauritanie prévoit la construction d’un port où tous les débarquements seront effectués.

Au nom de l’ensemble de leurs collègues, les représentants des pêcheurs de la Langue de Barbarie ont adressé leurs remerciements aux présidents Macky Sall du Sénégal et Mohamed Ould Abdel Aziz de Mauritanie.

La rédaction : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire