Diourbel : La MAC délestée de 55 prisonniers par la grâce présidentielle

Dans le lot de 743 détenus ayant bénéficié de la grâce présidentielle en ce Nouvel An, la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel a enregistré un nombre de 55 pensionnaires bénéficiaires. Tous des hommes et majeurs. Ces derniers, condamnés pour des délits allant de la détention ou de l’usage de produits stupéfiants, à l’escroquerie, vol, abus de confiance, violence à ascendant, destruction de biens publics ou appartenant à autrui, voie de fait, entre autres, sont sortis de cette prison avant samedi dernier à 12 heures. Deux (2) parmi ces 55 désormais « ex-taulards » étaient transférés à la prison de Mbacké.

Au moment où la grâce présidentielle est intervenue, la population carcérale de la MAC de Diourbel était de 463 détenues, pour une capacité d’accueil réelle de 135 détenues.
Cette grâce du président ne peut pas régler le problème du surpeuplement, parce qu’actuellement la population carcérale fait 3 fois la capacité d’accueil, mais la diminution du nombre apporte quelque soulagement.
TOSTAN est une organisation non gouvernementale qui est entrain de dérouler un programme de formation et d’alphabétisation des prisonniers. C’est surtout une formation en teinture, fabrication de savon, couture pour les femmes et les mineurs. Pour le moment, rien n’est fait pour les hommes. A part cette organisation, il y’en a pas d’autre. TOSTAN vient de faire deux ans à Diourbel et son programme est sur sa troisième phases. Peut-être que dans les années à venir il y’aura un programme qui concernera les prisonniers (hommes).

Bassirou Diouf : actuprime.com

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
20,100AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :